rénovation énergétique prix

Rénovation énergétique : quel budget prévoir ?


Vous avez froid chez vous ? Vous dépensez des fortunes en chauffage sans que cela change rien ?

Il est temps de penser à une rénovation énergétique de votre logement : entre les aides à la rénovation et les économies futures de chauffage, vos travaux peuvent finalement ne pas vous coûter cher tout en vous faisant gagner beaucoup en confort.
Mais précisément, combien vous en coûtera-t-il ?

Estimer et hiérarchiser les besoins

Pour que les travaux de rénovation énergétique de votre maison soient réussis, il faut considérer le bâtiment comme un ensemble. C’est l’addition de différents éléments (isolation, étanchéité, matériaux performants, éco-gestes…) qui feront que votre logement consommera moins et sera mieux chauffé.

Les clés du confort thermique sont, par ordre croissant d’importance :

  • l’étanchéité du bâtiment (absence de courants d’air) ;
  • l’isolation de la toiture ;
  • l’isolation des murs et du sol
  • l’utilisation d’un système de chauffage efficace ;
  • l’isolation des portes et fenêtres.

Une bonne isolation pour conserver la chaleur à l’intérieur

Exemples de prix d’une rénovation pour une maison de 100 m2 :

  • Les combles. Environ 25 % de la chaleur de votre logement s’échappe par les combles s’ils sont mal isolés. Comptez entre 2 500 et 6 000 € de travaux, suivant qu’il s’agit de combles perdus ou de combles aménagés.
  • Les murs. Comptez entre 2 500 € (pour une isolation partielle par l’intérieur) et 12 000 € (pour une isolation totale par l’extérieur).
  • Le plancher. Comptez entre 2 000 € (pour un plancher bas construit sur un sous-sol) et 5 000 € (pour un plancher sur terre-plein).

Un système de chauffage performant

Changer de système de chauffage peut vous faire réaliser d’importantes économies sur vos consommations, surtout si votre chaudière est très ancienne.

  • Chaudière basse température : de 3 000 à 7 000 € pour environ 20 % d’économies, à quoi il faut éventuellement ajouter l’installation de radiateurs adaptés.
  • Chaudière à condensation : de 3 000 à 5 000 € pour environ 30 % d’économies.
    Certains modèles produisent également l’eau chaude sanitaire, idéal à penser lors d’une rénovation de salle de bains.
    Une alternative au remplacement du système de chauffage existant est l’installation d’un poêle
    (soit à bois, soit au gaz naturel) dans la pièce principale de vie. Coût : environ 3 000 €.
À lire également :   Réduire la facture d'électricité de votre entreprise grâce à une centrale d'achats

Des fenêtres isolantes

En appartement, c’est après les murs la deuxième source de déperdition de chaleur lorsqu’elles sont anciennes. Suivant le nombre de fenêtres et leur modèle, la facture peut atteindre 8 000 €.

Connaître vos dépenses énergétiques

Afin de connaître exactement les postes qui consomment le plus dans votre habitation (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage…), il est recommandé de commencer par un diagnostic de performance énergétique (DPE) effectué par un professionnel. En plus de ces informations, vous aurez également des conseils et des recommandations pour limiter vos consommations d’énergie.
Pour vous faire une première idée de votre consommation, vous pouvez utiliser Estimogaz. Grâce à ce service en ligne gratuit, en quelques minutes, vous pourrez estimer la classe énergétique de votre logement et vous rendre compte des économies que vous ferez en investissant dans un modèle récent de chaudière à condensation gaz.

Zoom sur 4 scénarios chiffrés pour améliorer son confort thermique

  • Installez un poêle, une cheminée ou un radiateur au gaz naturel dans votre pièce principale

Coût : 3 200 € TTC (achat + pose). Idéal en complément de radiateurs électriques.

Avantage : un chauffage supplémentaire programmable, instantané, peu coûteux et esthétique. 

  • Installez un chauffage central au gaz dans votre maison. 

Coût pour une chaudière basse température avec production d’eau chaude sanitaire, des radiateurs et un thermostat dans une maison récente de 90 m² : 7 400 € TTC (achat + pose). Idéal pour une maison desservie par le gaz naturel.

Avantage : le meilleur du confort thermique pour une économie de 500 € par an par rapport au chauffage tout électrique. 

  • Faites isoler vos combles et installez un chauffage central au gaz dans votre maison

Coût pour une chaudière à condensation avec production d’eau chaude sanitaire, des radiateurs et un thermostat dans une maison de 100 m² : 14 700 € TTC (achat + pose). 

Avantage : un bien meilleur confort thermique pour une économie qui dépasse les 1 000 € par an par rapport au chauffage tout électrique. 

  • Installez un chauffe-eau solaire individuel et un chauffage central au gaz dans votre maison. 

Coût pour un ballon d’eau chaude connecté à des panneaux solaires thermiques, une chaudière à condensation avec production d’eau chaude sanitaire, des radiateurs et un thermostat dans une maison de 100 m² : 19 000 € TTC (achat + pose). 

Avantage : 40 % de gain sur la facture énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *