Quels sont les changements dans le secteur de l’énergie en 2024 ?

En 2024, l’accent est plus que jamais mis sur la transition énergétique. Elle concerne à la fois le parc immobilier français et la mobilité, qui se veut plus verte. Pour préparer au mieux votre projet, découvrez les changements dans le secteur de l’énergie en 2024 !

Des évolutions dans les aides financières

Ma Prime Rénov’ évolue

Il s’agit de l’une des aides financières les plus utilisées par les particuliers pour financer leurs travaux de rénovation énergétique : en 2024, Ma Prime Rénov’ évolue.

Ainsi, depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, cette prime s’est vue renforcée, dans le but d’accélérer les rénovations importantes. Elle se scinde désormais en deux parcours :

  • Ma Prime Rénov’ classique pour le changement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude, ainsi que pour des travaux d’isolation ;
  • Ma Prime Rénov’ parcours accompagné, pour les travaux permettant de changer de classe énergétique (saut de deux à quatre classes) : l’aide allouée sera déterminée selon le coût total des travaux (jusqu’à 90% de ce coût). Ce parcours sera obligatoire pour les logements notés F, à compter du 1ᵉʳ juillet 2024.

Par ailleurs, d’autres changements accompagnent ce remodelage de Ma Prime Rénov’ : la suppression de Ma Prime Rénov’ Sérénité, et l’obligation de fournir un DPE valide pour pouvoir bénéficier du parcours classique.

Enfin, pour bénéficier de Ma Prime Rénov’, il sera désormais obligatoire de faire appel à un Accompagnateur Rénov’, dans le cadre de travaux d’ampleur.

Une revalorisation de la prime CEE

Autre changement dans les aides financières proposées par les pouvoirs publics : la revalorisation de la prime CEE dans le cadre de rénovations globales en logement individuel.

Depuis le 1er janvier 2024, l’Anah propose d’intégrer directement le montant des aides CEE au montant de Ma Prime Rénov’, dans le cadre du parcours classique.

En 2024, les aides CEE ne pourront plus être perçues pour une chaudière à gaz. Cette première suppression de subvention devrait être suivie par la suppression définitive de primes pour l’installation d’un chauffage fonctionnant aux énergies fossiles.

Deux nouvelles aides dévoilées

En 2024, toujours avec la volonté d’accélérer la transition énergétique des ménages français, de nouvelles aides financières seront proposées. Ainsi, dès le 1er janvier, deux nouvelles aides énergétiques ont vu le jour :

  • Ma Prime Adapt’ : elle permet d’accélérer l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, pour les personnes âgées désirant demeurer le plus longtemps chez elles ;
  • Ma Prime Logement Décent : elle permet de financer des travaux lourds, notamment pour la remise en état des logements indignes ou très dégradés.

L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) est de son côté reconduit pour l’année 2024 et jusqu’à 2027. Il pourra désormais être couplé avec Ma Prime Rénov’, pour le financement d’un projet de rénovation d’ampleur.

À lire également :   Comment réduire la facture d'énergie de son logement ?

L’accent mis sur la mobilité douce

Le leasing électrique à 100€ par mois mis en place

C’est dans le but de soutenir une mobilité propre que le gouvernement a mis en place le leasing électrique à 100€ par mois, dès le 1er janvier 2024. Il permet aux ménages les plus modestes de bénéficier d’un véhicule électrique, sans avoir à en faire l’acquisition.

Pour les véhicules familiaux, ce leasing s’élève à 150€. Une fois le contrat terminé, le véhicule doit être restitué ou acheté à sa valeur résiduelle.

Pour en bénéficier, certains critères ont été déterminés :

  • le revenu fiscal de référence des actifs par part ne doit pas dépasser 15 400€ / an ;
  • les actifs doivent résider à 15 km ou plus de leurs lieux de travail, ou parcourir plus de 8 000 km dans le cadre de leur activité professionnelle ;
  • la location a une durée de 3 ans.

Une aide pour installer une borne de recharge

Depuis le 15 janvier 2024, une aide élargie est mise en place pour l’installation de stations indépendantes. D’ores et déjà existante, elle est désormais soumise à un critère d’éligibilité plus large : le chiffre d’affaires, contre le remplacement du volume de carburant.

L’aide se découpe désormais en deux parties, cumulables :

  • une prise en charge de 70% des dépenses éligibles de l’installation (hors raccordement) : le montant de cette aide dépend de la puissance de votre borne ;
  • une prise en charge de 70% du coût de raccordement, avec un plafond de 150 000€.

Comment les foyers français sont influencés ?

En matière de décoration, les tendances énergétiques de 2024 influencent également les choix esthétiques et fonctionnels des foyers. On observe une montée en puissance des matériaux durables et des solutions d’isolation, non seulement pour leur efficacité énergétique mais aussi pour leur esthétique. Les intérieurs se parent ainsi de matériaux naturels tels que le bois, la pierre et le lin, reflétant un engagement vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

De plus, l’intégration de solutions technologiques intelligentes et économes en énergie devient de plus en plus courante, apportant une touche de modernité à la décoration tout en contribuant à la réduction de la consommation énergétique des foyers.

Ainsi, la transition énergétique de 2024 influence de manière significative les choix esthétiques et pratiques en matière de décoration, témoignant d’une prise de conscience croissante de l’importance de l’harmonie entre confort, style de vie et respect de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *