SOMMAIRE

Quel est le prix du kWh de gaz naturel ?

prix kwh gaz

En temps normal, le prix du kWh de gaz évolue tous les mois. Avec cet article, tenez-vous au courant des dernières évolutions tarifaires chez Engie ainsi que chez les fournisseurs de gaz alternatifs.

Quel est le prix du kWh de gaz chez Engie (offre au tarif réglementé) ?

Jusqu’à l’ouverture du marché à la concurrence, Engie était en situation de monopole. Il s’agit en effet du fournisseur historique de gaz naturel en France. Avec les Entreprises Locales de Distribution (ELD), il est le seul fournisseur proposant une offre au tarif réglementé du gaz. Il s’agit d’un abonnement dont le prix au kWh est fixé par le gouvernement, d’après les recommandations de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

Voici le prix du kWh et de l’abonnement chez Engie pour l’offre au tarif réglementé de vente (TRV) :

Abonnement
€ TTC /mois
Tarif
€ TTC /kWh
Consommation.
kWh/an
Engie Engie
0 –
1 000
8,51 € 0,1284 €
1 000 –
6 000
8,51 € 0,1284 €
6 000 –
300 000
20,82 € 0,1043 €

Mis à jour le 23/02/2024

Quel est le prix du kWh de gaz chez les fournisseurs alternatifs ?

Les fournisseurs d’énergie alternatifs commercialisent des offres de marché pour l’électricité et le gaz naturel. Ils peuvent fixer le prix du kWh et de l’abonnement de ces offres librement, mais ils se réfèrent malgré tout aux prix pratiqués sur le marché de gros ainsi qu’au tarif réglementé.

Les fournisseurs de gaz alternatifs peuvent proposer plusieurs types d’offres :

  1. des offres d’énergie indexées aux tarifs réglementés. Ces offres d’énergie suivent l’évolution des tarifs réglementés du gaz, mais elles ont souvent l’avantage de présenter un prix du kWh ou de l’abonnement réduit par rapport au TRV ;
  2. des offres de gaz à prix fixe. Ces contrats de gaz vous garantissent un prix du kWh HT et/ou de l’abonnement bloqué sur toute la durée de votre contrat (de 1 à 4 ans en moyenne) ;
  3. des offres de gaz indexées au marché de gros. Avec l’augmentation des tarifs de l’énergie sur les marchés de gros, les fournisseurs sont de plus en plus nombreux à proposer des offres directement indexées au prix du marché. Néanmoins, ces contrats ne sont pas sans risque car les variations de prix sur le marché de gros sont fréquentes et parfois importantes.

Comparatif des offres de gaz à prix indexé au TRV

Les offres de gaz naturel avec un prix du kWh indexé au TRV sont les plus fréquemment rencontrées. Selon les fournisseurs, les prix de l’abonnement ou du kWh peuvent toutefois varier, voyez vous-même en comparant les tarifs d’août 2022 :

Fournisseur Nom de l’offre Abonnement mensuel Prix du kWh TTC
Engie Gaz Tranquillité 8,51 € 0,1121 €
TotalEnergies Essentielle Gaz 8,51 € 0,1085 €
EDF Avantage Gaz Optimisé 11,05 € 0,1121 €
Eni Indexée Eco Gaz 10,45 € 0,1100 €
Vattenfall Gaz Eco Plus 9,50 € 0,1069 €

Comparatif des offres de gaz à prix fixe

Actuellement, rien de tel qu’une offre de gaz à prix fixe pour vous protéger contre la hausse des prix du gaz naturel. Ces abonnements ne sont pas forcément moins chers que les contrats à prix indexé au tarif réglementé, mais ils vous garantiront davantage de tranquillité d’esprit ! Ci-dessous, vous trouverez le tarif du kWh et de l’abonnement de quelques offres de gaz à prix fixe en août 2022 :

FournisseurNom de l’offreAbonnement mensuelPrix du kWh TTC
TotalEnergiesVerte Fixe Gaz8,00 €0,1746 €
EDFAvantage Gaz10,61 €0,1575 €
SoweeOffre gaz17,29 €0,2081 €
comparer prix kwh gaz

Comment le prix du gaz naturel est-il fixé ?

Le TRV : un tarif fixé par les pouvoirs publics

Le prix du gaz naturel (tarif réglementé) est fixé par l’État. Pour cela, il s’appuie sur les analyses et les recommandations de la Commission de Régulation de l’Énergie, un organisme indépendant chargé de surveiller le marché de l’énergie et de veiller à une saine concurrence entre les fournisseurs.

Ce tarif comprend bien sûr le prix de la matière première, mais pas seulement ! Il comprend également les coûts d’acheminement, de fourniture, de distribution et de stockage du gaz. Enfin, des taxes s’appliquent aussi, à elles seules elles constituent environ 30 % du prix total du gaz :

  • la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) ;
  • la TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel) ;
  • la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement).

Comprendre les éléments qui influencent le montant de votre facture

En dehors du prix du kWh et de l’abonnement, le montant final de votre facture dépend également des éléments suivants :

  • votre classe de consommation, elle-même liée à vos usages du gaz naturel ;
  • votre zone tarifaire.

Classe de consommation et prix du gaz

La consommation annuelle de votre logement a une influence sur le prix de votre gaz ! En effet, selon votre classe de consommation, le prix du kWh peut différer. On distingue les classes de consommation suivantes :

  1. le tarif Base, pour un usage annuel du gaz inférieur à 1 000 kWh. Il correspond à l’utilisation du gaz pour la cuisson ;
  2. le tarif B0, qui concerne les logements consommant entre 1 001 et 6 000 kWh par an. Il correspond plutôt à un usage du gaz pour la cuisson et la production d’eau chaude sanitaire (ECS) ;
  3. le tarif B1, pour une consommation annuelle de gaz située entre 6 001 et 30 000 kWh. Ce tarif correspond à un usage du gaz pour le chauffage ;
  4. le tarif B2i, qui concerne les consommations annuelles supérieures à 30 001 kWh (et jusqu’à 300 000 kWh).

Lorsque votre classe de consommation est inférieure (Base, B0), vous payez généralement le kWh moins cher. En revanche, le tarif de votre abonnement mensuel risque d’être supérieur à celui d’une classe de consommation plus importante (B1, B2i).

Zone tarifaire et prix du gaz

Le prix du gaz dépend aussi de votre zone d’habitation. Pourquoi ? Parce que certaines villes sont plus reculées que d’autres ! Cela signifie qu’elles sont plus loin des zones de stockage et que les difficultés d’approvisionnement vers ces régions sont plus élevées.

L’Hexagone est divisé en 6 zones tarifaires, la zone 1 étant la moins chère et la zone 6 la plus chère :

  • zone 1 : Nantes, Tours, Lille, Marseille, Lyon… ;
  • zone 2 : Rennes, Caen, Paris, Toulon, Limoges… ;
  • zone 3 : Perpignan, Nice, Chartres… ;
  • zone 4 : Bourseul, Gap, Paimpol… ;
  • zone 5 : Albertville, Aurillac, Pornic… ;
  • zone 6 : Beaumont, Maroilles, Villeroy…
Comment lire une facture de gaz naturel ?

Votre facture de gaz naturel (ou d’électricité) contient de nombreux renseignements. D’une part, des informations pratiques comme les coordonnées de votre fournisseur ou le récapitulatif de vos données contractuelles.

D’autre part, le détail de votre facture avec son montant HT et TTC. Vous y trouverez notamment le prix de votre abonnement ainsi que le montant de votre consommation mensuelle/annuelle en kWh.

Comment économiser sur le prix du gaz ?

Alors que les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter, il peut être difficile de réaliser des économies. Pour y parvenir, nous vous conseillons tout d’abord de bien comparer les offres et les fournisseurs d’énergie : ainsi, vous serez certainement en mesure de trouver l’offre de gaz la moins chère !

De plus, pensez à adopter quelques petits gestes pour limiter votre consommation d’énergie au maximum : couvrez vos casseroles, fermez vos volets en hiver pour maintenir la chaleur, baissez la température de votre logement d’1°C, ce qui peut permettre de réaliser jusqu’à 7 % d’économies selon l’Ademe (Agence de la transition écologique) !

Enfin, si votre budget vous le permet, pensez à investir dans un système de chauffage plus performant ou dans l’isolation de votre logement (toit, fenêtres, murs, sol) afin de réduire vos coûts.

[author_box]
Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet est une spécialiste de l’énergie et de la consommation énergétique, travaillant avec fournisseurs-energies depuis 2022. Son objectif est de sensibiliser les consommateurs au marché de l’énergie et de les aider à prendre des décisions éclairées concernant les fournisseurs et les options énergétiques.

Mis à jour le 15/09/2023