SOMMAIRE

Gaz tarif réglementé : prix du kWh, suppression et alternatives

Le tarif réglementé du gaz Engie est fixé par les pouvoirs publics. Encore commercialisé pour les particuliers, il sera supprimé fin juin 2023.

Le tarif réglementé du gaz naturel, c’est fini ?

Fixé par les pouvoirs publics, le tarif réglementé du gaz naturel est commercialisé par Engie et les entreprises locales de distribution (ELD). Le 30 juin 2023, ce tarif a été définitivement supprimé : découvrez son historique et ses alternatives.

Qu’est-ce que le tarif réglementé du gaz naturel ?

Le tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel est fixé par les pouvoirs publics, sur les recommandations de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Ce tarif est uniquement proposé par le fournisseur historique Engie (sur 95 % du territoire) et par les Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Initialement, les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz naturel sont calculés afin de pouvoir couvrir les coûts suivants :

  • frais d’approvisionnement en énergie ;
  • coûts de distribution du gaz naturel ;
  • prix de commercialisation du gaz.

Le tarif réglementé sert souvent de tarif de référence aux fournisseurs alternatifs. Il les aide notamment à fixer le prix de leurs offres de marché, soit des abonnements d’énergie proposés par l’ensemble des fournisseurs d’énergie.

Quel est le prix du tarif réglementé du gaz ?

Gel du tarif réglementé du gaz en 2022

Au cours de l’année 2021, les consommateurs ont pu observer une nette augmentation des prix de l’énergie. Face à cette flambée des tarifs sur le marché de gros, le gouvernement a pris la décision de geler les tarifs du gaz jusqu’à la fin de l’année 2022, espérant ainsi préserver le pouvoir d’achat des Français.

Autrement dit, tous les particuliers ayant un contrat au TRV chez Engie ou auprès d’une ELD ne subiront pas de hausses de factures avant la fin de l’année 2022. Il en est de même pour toutes les offres de marché présentant un prix identique au tarif réglementé.

Grille tarifaire du tarif réglementé de gaz

Les tarifs des offres de gaz peuvent être revus mensuellement, d’où l’intérêt de vérifier régulièrement leur évolution. Ci-dessous, vous trouverez la grille tarifaire actualisée de l’offre de gaz au tarif réglementé d’Engie, pour toute zone tarifaire et toute classe de consommation :

Abonnement
€ TTC /mois
Tarif
€ TTC /kWh
Consommation.
kWh/an
Engie Engie
0 –
1 000
8,51 € 0,1284 €
1 000 –
6 000
8,51 € 0,1284 €
6 000 –
300 000
20,82 € 0,1043 €

Mis à jour le 22/04/2024

Comment le prix du TRV de gaz naturel a-t-il évolué ?

Ces derniers temps, l’évolution du tarif réglementé de gaz est plutôt à la hausse. Pourtant, son évolution n’est pas linéaire et il a parfois été révisé à la baisse ! Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez une synthèse de son évolution au cours des dernières années :

Année Évolution du tarif réglementé du gaz
2012 + 14 %
2013 – 3,8 %
2014 – 1,61 %
2015 – 10,11 %
2016 – 5,21 %
2017 + 0,75 %
2018 17,19 %
2019 – 12,04 %
2020 – 9,4 %
2021 + 47,36 %
2022 0 %

Le tarif réglementé de gaz va-t-il être supprimé ?

La suppression du TRV de gaz prévue pour 2023

Qu’il s’agisse de l’électricité ou bien du gaz naturel, les tarifs réglementés du gaz ont déjà été supprimés pour les professionnels. En ce qui concerne le tarif réglementé du gaz pour les particuliers, il a été supprimé le 30 juin 2023.

Quelles sont les alternatives au tarif réglementé de gaz ?

Pas besoin d’être au tarif réglementé du gaz pour cuisiner ou chauffer sa maison à petit prix ! Les offres de marché sont de bonnes alternatives aux tarifs réglementés, il en existe de plusieurs sortes :

  1. les offres indexées au tarif réglementé : ces offres suivent l’évolution du tarif réglementé du gaz. En général, elles affichent une réduction de quelques pourcents sur le prix du kWh par rapport au TRV ;
  2. les offres à prix fixe : ces contrats vous proposent un prix du kWh et/ou de l’abonnement à prix bloqué sur une période variant généralement de 1 à 4 ans. Vous êtes ainsi protégé en cas d’évolution à la hausse du tarif réglementé. Mais attention ! Ce blocage du prix ne concerne pas les taxes qui s’appliquent à votre facture, et qui sont donc toujours susceptibles d’évoluer.

Sur le marché, on retrouve aujourd’hui d’autres types d’offres, comme des offres à tarification dynamique ou bien des abonnements dont les prix sont indexés au marché de gros.

Si vous souhaitez vous protéger durablement contre la flambée des prix de l’énergie, nous vous conseillons plutôt de souscrire à une offre à prix fixe. Vous en trouverez par exemple chez les fournisseurs Engie et TotalEnergies (ex Total Direct Energie).

Comment quitter le tarif réglementé du gaz ?

Vous pouvez dès à présent quitter le tarif réglementé du gaz si vous le souhaitez, il vous suffit de souscrire un nouveau contrat de gaz chez le fournisseur de votre choix ! Pour cela, contactez le service clients du prestataire en question muni des renseignements suivants :

  • vos coordonnées ;
  • votre adresse postale ;
  • le numéro PCE (point de comptage et d’estimation) de votre compteur de gaz ;
  • vos coordonnées bancaires (RIB), dans le cas où vous souhaitiez payer votre facture par prélèvement automatique.
Qui propose des offres au tarif réglementé de gaz ?

Sur 95 % du territoire, le fournisseur historique de gaz Engie était le seul pouvant proposer une offre au tarif réglementé du gaz. Dans le reste de la France, ce sont les Entreprises Locales de Distribution (ELD) qui disposaient de ce droit.

Aujourd’hui, plus aucun prestataire ne propose le tarif réglementé du gaz, car il a été supprimé.

Est-il encore possible de souscrire au tarif réglementé du gaz ?

Il n’est plus possible de souscrire au tarif réglementé du gaz naturel. Il a été supprimé le 30 juin 2023 pour les particuliers.

Quel est le prix du gaz en 2024 ?

Le prix du gaz varie selon votre zone tarifaire et votre classe de consommation/vos usages du gaz. Actuellement, le prix du kWh en zone 2 (Paris, Rennes, Caen, etc.) est de :

  • 0,1230 € pour une consommation de gaz annuelle inférieure à 6 000 kWh ;
  • 0,9990 € pour une consommation de gaz annuelle supérieure à 6 000 kWh.
[author_box]
Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet est une spécialiste de l’énergie et de la consommation énergétique, travaillant avec fournisseurs-energies depuis 2022. Son objectif est de sensibiliser les consommateurs au marché de l’énergie et de les aider à prendre des décisions éclairées concernant les fournisseurs et les options énergétiques.

Mis à jour le 03/01/2024